Menu

Suite Eat art

Tenter de faire du Prieuré un théâtre de la mémoire. Donner à voir ou à entendre des situations, des événements, des rémanences. Créer un condensé de la présence des moniales.

Event 1 :
Un écran à LED déroule le rythme des offices et des repas. Cet anachronisme comme une perpétuation à l’infini de la journée monastique, comme une sorte de moulin à prières contemporain.

Event 2 :
Ici le lieu n’a pas été fouillé. Il est sous l’herbe. Il s’agirait de la cuisine. Un évent émerge de la terre. En penchant l’oreille vers l’ouverture, le promeneur est invité à l’écoute d’un monde flottant entre présence et absence. Une sorte d’exploration sonore, comme si les vibrations de l’air s’étaient éternisées…

Event 3 :
Près de la Nièvre, une bâche telle une nappe. Du « Déjeuner sous l’herbe » de Spoerri au « Déjeuner sur l’herbe » de Manet… De là, le sentiment d’un hors temps, où différentes temporalités se superposent et s’entremêlent.

 

error: Le contenu est protégé. Veuillez m\'envoyer un message via le formulaire de contact.